• ~ Le Livre De Ma Mère ~

    « Je suis, pour quelques minutes, dans une petite oasis bourgeoise
    que je savoure. Mais un malheur est dessous, permanent,
    inoubliable. Oui, je savoure d'être, pour quelques minutes, un
    bourgeois, comme eux. On aime être ce qu'on n'est pas. Il n'y a
    pas plus artiste qu'une vraie bourgeoise qui écume devant un
    poème ou entre en transe, une mousse aux lèvres, à la vue d'un
    Cézanne et prophétise en son petit jargon, chipé ça et là et même
    pas compris, et elle parle de masses et de volumes et elle dit que ce
    rouge est si sensuel. Et ta sœur, est-ce qu'elle est sensuelle ? »

    Albert Cohen


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :